Tesla Cybertruck- 4roueset1volant - © Tesla

Tesla Cybertruck

Tesla Cybertruck- 4roueset1volant - © Tesla
Tesla Cybertruck- 4roueset1volant – © Tesla

Elon Musk continue de développer ses véhicules électriques en dévoilant son premier pick-up: le Cybertruck! Et il a de quoi en étonner plus d’un…

Tesla Cybertruck- 4roueset1volant - © Tesla
Tesla Cybertruck- 4roueset1volant – © Tesla

Après les Tesla Roadster, Model X, Model S et Model 3, Elon Musk se lance dans le pick-up électrique. Mais son style est plutôt particulier. Cela sort totalement de l’ordinaire. Je n’ai pas souvenir d’avoir déjà vu un véhicule de la sorte à part dans les films des années 90 où il s’imaginait le futur, et encore… C’est un mélange tordu de véhicule militaire et d’avion furtif américain. Le dessin général ressemble plus à un dessin réalisé par un enfant de 5 ans qu’à un design professionnel.

Pourtant, ce Tesla Cybertruck a bien des qualités, à commencer par sa résistance. D’après la marque, la carrosserie serait résistante à la corrosion, aux rayures mais aussi aux coups de marteaux. Lors de la présentation, Elon Musk vantait également le mérite des vitres résistantes à l’épreuve des balles d’un diamètre allant jusqu’à 9 mm. Malheureusement, tout ne s’est passé comme prévu… Puisque les deux vitres testées ont failli voler en éclat!

Tesla Cybertruck- 4roueset1volant - © Tesla
Tesla Cybertruck- 4roueset1volant – © Tesla

Bon, pour la résistance, on repassera. En revanche, Tesla annonce des performances assez incroyables pour un tel engin. Le 0 à 100 km/h serait pulvérisé en seulement 2,9 secondes soit aussi rapide qu’une Model S P90D. Ce 4 roues motrices avalerait le 400 m départ arrêté en 10,8 secondes et serait aussi efficace dans les virages qu’un TGV.

Pour ce qui est de l’autonomie, trois versions sont proposées. La version la plus efficiente permettrait de parcourir 500 miles, soit 804 km. Le modèle de base, lui, se contentera de 250 miles, soit 402 km. C’est toujours mieux qu’une Renault Zoé!

Tesla dit que son Cybertruck est un pick-up car oui, il y a bien une benne à l’arrière. Equipé d’une suspension pneumatique adaptative, il peut augmenter sa garde au sol de 40 mm. A l’inverse, sur route, sa hauteur peut être abaissée voire même posée au ras du sol pour permettre de charger un quad Tesla électrique par exemple. Car cette benne mesure près de 2 m et permet de charger jusqu’à 3 500 livres, soit 1,5 tonne.

Ce n’est pas tout! Le Cybertruck est capable de tracter jusqu’à 14 000 livres, soit 6 350 kg. Il offre aussi un angle d’approche de 35 degrés et un angle de départ de 28 degrés pour faire du tout-terrain où bon vous semble. De plus, on peut brancher n’importe quel outil électrique sur les prises électriques et les conduites d’air prévues à cet effet.

Tesla Cybertruck- 4roueset1volant - © Tesla
Tesla Cybertruck- 4roueset1volant – © Tesla

Finalement, la partie la moins intéressante se situe dans l’habitacle. On retrouve cet intérieur dépouillé, épuré, minimaliste… Appelez ça comme vous voulez. Le conducteur dispose d’un volant plus que futuriste, d’un écran central aussi grand que ma TV et peut loger jusqu’à 4 passagers.

Maintenant, parlons tarif! Le Cybertruck de base est vendu pour 39 900$, soit 35 000€. Il est équipé d’un seul moteur à propulsion et dispose de 400 km d’autonomie et réalise le 0 à 100 km/h en 6,5 secondes. Le plus coûteux à 69 900$ soit 62 000€ embarque 3 moteurs. Forcément, c’est celui qui a la plus grosse autonomie, une accélération de Formule 1 et la plus grosse capacité de remorquage. Le Ford F150-Raptor a du soucis à se faire à mon avis!

Elon Musk indique que les précommandes sont déjà en cours. Les livraisons pour le modèle de base devraient débuter d’ici la fin 2021 aux USA. Prenez votre temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *