Fiat 500e - 4roueset1volant - © Fiat

Fiat 500 électrique

Fiat 500e - 4roueset1volant - © Fiat

Le segment des citadines électriques ne cesse de s’étoffer avec la présentation aujourd’hui de la nouvelle Fiat 500 électrique.

Le best-seller italien aura à batailler face aux nouvelles Renault Twingo ZE et Honda e. Mais elle n’est pas seulement électrique puisqu’elle devient la troisième génération de 500!

Il faudra s’y faire, son style évolue. Difficile de juger à partir de photos mais elle semble plus “rondouillette” que sa devancière. Elle conserve tout de même les codes stylistiques caractéristiques du modèle et son côté néo-rétro. Elle dispose désormais de feux à LED à l’avant en forme de “e” pour… “électrique”, forcément. Le logo Fiat laisse sa place à un gros 500 en plein milieu de la calandre. La marque italienne semble avoir trouvé la recette pour masculiniser sa 500.

Dévoilée ici en version cabriolet, ne vous inquiétez pas, la 500 “normale” conserve les mêmes caractéristiques avec un arrière lui aussi arrondit. Forcément, le dimensions évoluent elles aussi. Elle mesure 3,63 m de long (+6 cm), 1,69 m de large (+ 6 cm) et 1,48 m de haut (identique).

Fiat 500e - 4roueset1volant - © Fiat

A bord, la 500 électrique s’épure un peu comme une Tesla Model 3. Le tableau de bord s’étend horizontalement et intègre parfaitement un nouvel écran de 10,25 pouces. Ce dernier embarque l’info-divertissement UConnect 5 avec le système d’exploitation Android Automotive mais aussi Apple CarPlay. Il permettra à son utilisateur de vérifier le niveau de charge de la batterie depuis son smartphone afin d’en programmer la recharge.

Face au conducteur, on retrouve une instrumentation 100% numérique avec un écran de 7 pouces. Le volant, quant à lui, est à méplat. Avec l’absence de levier de vitesse, l’espace à l’avant est libéré avec un sol plat.

Fiat 500e - 4roueset1volant - © Fiat

Niveau mécanique, la Fiat 500 électrique embarque une batterie d’une capacité de 42 kWh. Elle alimente un moteur de 87 kW, soit 118 ch. Cela lui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 9 secondes et d’atteindre jusqu’à 150 km/h. Notons que le 0 à 50 km/h est annoncé en 3,1 secondes. Quant à l’autonomie, Fiat annonce 320 km en cycle WLTP ce qui est plutôt correct pour une citadine.

Grâce à un système de recharge qui accepte jusqu’à 85 kW, on peut recharger jusqu’à 80% de la batterie avec le chargeur rapide en seulement 35 minutes. Mais ce n’est pas tout puisqu’il suffit de 5 minutes pour récupérer 50 km. La nouvelle Fiat 500e est également équipée d’une prise Combo 2. Pour la recharger à domicile, Fiat propose avec l’édition de lancement une Easy Wallbox. Ce système permet de se brancher via une prise domestique et avec 3 kW, il faut 14h pour que la batterie affiche 100%!

La Fiat 500e dispose de 3 modes de conduite : Normal, Range et Sherpa qui influent directement sur certains paramètres de la voiture. Mais c’est aussi la première voiture de ville à embarquer une conduite autonome de niveau 2. Cela signifie qu’elle est équipée d’un régulateur de vitesse adaptatif, d’un système de maintien de la trajectoire, d’un assistant de vitesse avec détection des feux de circulation, de détecteurs d’angle mort urbain et aussi de détecteur de fatigue.

Les commandes sont déjà ouvertes pour la nouvelle Fiat 500 électrique avec une version de lancement appelée La Prima. Généreusement équipée, son prix débute à 37 900 euros, hors aides gouvernementales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *