M8 Compétition - 4roueset1volant - © BMW

BMW M8 Compétition

M8 Compétition - 4roueset1volant -  © BMW
M8 Compétition – 4roueset1volant – © BMW

Après avoir présenté la Série 8 l’année dernière, BMW s’énerve et nous dévoile sa version musclée déclinable en version coupé et cabriolet: la M8 Compétition!

M8 Compétition - 4roueset1volant -  © BMW
M8 Compétition – 4roueset1volant – © BMW

Sous le capot, on retrouve le moteur de la M5, le V8 biturbo de 4.4L développant 625 ch pour cette version Compétition. Le couple délivré est de 750 Nm entre 1800 et 5600 tr/min. Elle est équipée de la boîte automatique M Steptronic à 8 rapports qui peut être utilisée en mode séquentiel. La M8 abat le 0 à 100 km/h en 3,3 secondes pour le cabriolet et 3,2 secondes pour le coupé. Limitée électroniquement à 250 km/h, la suppression d’une bride suffit à la pousser jusqu’à 305 km/h.

Le système xDrive permet de transmettre la puissance aux roues arrières ou aux quatre roues. Grâce aux différents modes disponibles, vous pourrez contrôler la traction mais également la stabilité pour vous permettre quelques dérives. Je précise que cette M8 Compétition a été développée en parallèle du modèle de course d’endurance, la M8 GTE, sur la boucle nord du Nurburgring en autre.

La BMW M8 en impose avec son gabarit puisqu’elle mesure 4,87 m de long et pèse 1885 kg. Son caractère sportif est renforcé par rapport à la Série 8 avec un centre de gravité abaissé, un empattement optimisé et un aérodynamique travaillé. Des pièces de carbone la rendent plus agressive tout comme ses jantes de 20 pouces de toute beauté. Les impressionnantes prises d’air, les ouïes badgées M, l’aileron arrière et ce bouclier arrière encadrant 4 sorties d’échappement terminent de me séduire!

L’habitacle respire la sportivité mais aussi une atmosphère luxueuse. Les sièges avec des variantes de cuir sont badgées M Sport. Le tableau de bord intègre le système BMW Live Cockpit Navigation Pro avec l’assistant personnel intelligent BMW.

Le conducteur dispose également d’un nouveau bouton de réglages lui offrant la possibilité de régler directement le moteur, les amortisseurs, la direction, le freinage ou encore le xDrive. Le nouveau mode M permet de personnaliser les assistances à la conduite, l’affichage du combiné d’instruments et l’affichage tête haute. Vous disposez également de réglages Road, Sport et Track.

Concernant la version Cabriolet, elle embarque exactement les mêmes systèmes. Son point faible reste son poids de 2010 kg. En effet, elle est pénalisée par le système de déploiement du toit. Cependant, elle reste tout aussi efficace et élégante dans cette version Compétition.

Pour revenir un peu sur Terre, les prix débutent à 173 000€ pour la version coupé et comptez 181 000€ pour le cabriolet. Son lancement commercial est prévu pour le mois de septembre mais je ne serai pas étonné de la découvrir lors des 24h du Mans!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *