Vente RM Sotheby's - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

RM Sotheby’s – Paris 2020

Vente RM Sotheby's - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Chaque année, la vente RM Sotheby’s (anciennement RM Auctions) s’expose derrière les Invalides durant deux jours, le temps pour moi de réaliser quelques clichés…

Étrangement, cette vente n’a pas été une réussite pour les modèles les plus attendus, à commencer par cette Lamborghini Veneno Roadster de 2015. C’est la 2ème des 9 Veneno produites au Monde. Pour rappel, son V12 de 6,5 litres développe 750 ch pour battre le 0 à 100 km/h en seulement 2,9 secondes et atteindre 355 km/h. Elle n’a pas été vendue.

Cette Mercedes 300 SEL “Red Pig” est l’un de mes coups de coeur de cette vente. Alors oui c’est une réplique mais cela permet de se remémorer une partie de l’histoire d’AMG. Les ingénieurs avaient réussi à développer une véritable voiture de course avec un moteur 6,8 litres développant 420 ch. Cela a permis à AMG de remporter les 24h de Spa en 1971 dans sa catégorie et de terminer à la deuxième place du classement général. Elle a été vendue pour 432 500€.

Vente RM Sotheby's - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Cette Abarth 695 SS de 1966 est la plus petite voiture de cette vente mais aussi la plus mignonne! D’origine américaine, il n’y a eu que 1000 exemplaires produits dans le monde. Elle a été vendue pour 43 125€.

J’ai pu redécouvrir des modèles Alpina lors de cette vente. Une BMW Alpina B7 S Turbo de 1982 n’a pas trouvé preneur. Il en est de même pour la B7 S Turbo Coupé de 1982. Tandis que la BMW Alpina B12 5.7 Coupé s’est vendue pour 265 000€.

Malheureusement, la magnifique BMW Z8 de 2000 n’a pas non plus trouvé preneur. Inspirée de la BMW 507, elle embarque un V8 4,9 litres de 400 ch issu de la M5 E39.

Porsche était également à l’honneur de cette vente avec une 911 Carrera RS Clubsport (non vendue), une Gemballa Mirage GT (non vendue et on comprend pourquoi) et cette sublime 924 Carrera GTS partie pour 212 750€!

Parmi les pépites à vendre, il y avait cette Bugatti Veyron 16.4 Super Sport de 2012. Il n’y en a eu que 48 de produites. Elle développe tout de même 1200 ch, 1500 Nm et est capable d’atteindre 415 km/h. Elle a été vendue à 1 523 750€.

Pour le reste des pépites, nous avions également droit à une Jaguar E-Type Series 1 3.8-Litre Roadster de 1961 vendue pour 161 000€. Il y avait aussi: une Aston Martin Vanquish S de 2007 non vendue, une Mercedes-Benz 280 SL ‘Pagoda’ de 1970 partie à 62 100€, une rarissime Spyker C8 Laviolette de 2008 vendue pour 246 875€ et aussi une Honda NSX de 1991 pour 66 125€.

Le clou du spectacle était peut-être cette sublime Jaguar D-Type de 1955 qui n’a pas trouvé preneur. C’est la septième Type D qui a été produite et qui a principalement roulé en Australie grâce à son propriétaire. Magnifique!

Je n’ai malheureusement pas pris de beaux modèles comme une Delahaye 135 Cabriolet, une Jaguar XK 120 Fixed Head Coupé, une Mercedes-Benz 600 Six-Door Pullman, une BMW 507 Roadster Series II ou encore une Porsche 904 GTS. Mais je vous laisse compléter le reste de cette vente avec les photos qui suivent.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *