Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Le Vendredi 26 Octobre, je me suis envolé avec Audi direction Pau. Au programme de la journée, se rendre sur le circuit de Paul Armagnac Nogaro pour essayer la plupart des véhicules de la gamme quattro.

Ces demi-journées réservées aux clients Audi leur permet d’expérimenter l’agilité et la sportivité de la transmission intégrale permanente Audi. A travers 4 ateliers, j’aurai l’occasion d’essayer l’Audi RS3 sur circuit, le nouveau Q8 sur terre, le SQ7 sur route ouverte et un baptême avec un Q2 quelque peu modifié. Alors c’est parti pour découvrir encore un peu plus cette légendaire technologie !

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

On est très bien accueilli par le staff Oreca, partenaire d’Audi sur ce genre d’événements, qui nous invite dans un premier temps à nous restaurer avant de passer aux activités. Pas disponible à l’essai aujourd’hui, la TT RS Roadster ne me laisse tout de même pas indifférent.

L’Audi RS3 sur circuit

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Après manger, on nous invite à rejoindre les stands où nous sommes rapidement briefés sur les techniques de pilotage (accélération avec les roues droites, freinage dégressif, etc.). Notre monture pour cet exercice sera l’Audi RS3. Vous pouvez ainsi choisir de l’essayer en version berline (la noire) ou en version Sportback (la rouge et la bleue). Hormis le coloris et la carrosserie,la seule différence entre ces deux versions est un gain de 5kg pour la Sportback. Alors on embarque !

Puissance

400

ch

Couple

480

Nm

0 à 100

4.1

secondes

L’Audi RS3, c’est quoi ? C’est un 5 cylindres de 400 ch développant 480 Nm de couple avec 1400 kg sur la balance (version berline). Toute la puissance est transmise aux quatre roues et permet de franches accélérations. Le 0 à 100km/h est ainsi abattu en 4,1 secondes. Malgré une météo capricieuse, surtout en fin de session, la conduite sportive se veut rassurante et il est difficile de mettre en défaut cette RS3.

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Le complexe circuit de Nogaro permet d’effectuer certains transferts de masse où cette dernière a tendance à vouloir se dandiner. Il en est de même au freinage où arrivant en bout de ligne droite à plus de 210 km/h, les disques sont durement sollicités. Sans oublier l’échappement qui crépite à chaque changement de vitesse. Malgré les virages qui s’enchaînent, je trouve qu’elle est très confortable et le maintien des sièges sport est optimal. Quant au système quattro, il est exceptionnel et donne l’impression de rouler sur des rails. A aucun moment la RS3 ne semble être mise en difficulté et rassure énormément surtout dans ces conditions de piste humide et grasse.

Le système quattro sur route

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Après le circuit, direction la route ! Au programme, on a le choix dans les véhicules puisque la nouvelle A7 et A8 sont à notre disposition. On retrouve également deux Audi Q5 TDi ainsi qu’une SQ5 et une SQ7. Mon choix se porte sur la première rangée. Je laisse le volant à Aurore (blogueuse pour Les Enjoliveuses) pour commencer avec l’Audi A7. En effet, la même version m’attend à l’aéroport d’Orly pour passer mon week-end à son volant. Le Q5 TDi n’est pas non plus une découverte mais ses 190 ch surprennent par son couple disponible à bas régime, et je suis davantage impatient de prendre le volant du mastodonte SQ7 !

Puissance

435

ch

Couple

900

Nm

0 à 100

4.8

secondes

Que les choses soient claires, il s’agit bien d’une motorisation diesel. Il embarque ainsi un V8 4.0L de 435 ch. Qui dit diesel, dit couple ! Et avec 900 Nm disponible dès 1000 tr/min, il a de quoi scotcher aux sièges. Sur le papier, cela ne me surprend qu’à moitié mais lorsqu’on voit ce gros 4×4, on a de quoi douter. Pourtant, seulement 4,8 secondes suffisent pour atteindre les 100 km/h. Mais si on fouine un peu plus, deux turbos et un compresseur font leur apparition sur la fiche technique. Couplé au système quattro, je comprends mieux cette claque au cul à chaque accélération et cette déconcertante facilité à atteindre des vitesses inavouable !

Un petit tour dans les bois en Audi Q8

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Essayée il y a peu à Megève lors de son lancement, je retrouve avec plaisir cette très réussie Audi Q8. Son style, sa personnalité et son imposant gabarit m’émerveille toujours autant. Uniquement disponible avec un V6 diesel de 286 ch, je la trouve toujours aussi élégante même dans ce coloris Noir Orca métallisé. Associé à des étriers rouges, cela apporte encore plus de sportivité à la finition S-Line. Au moment des photos, tout est beau et surtout propre. Dans quelques minutes, ce sera tout autre.

Fini le mode dynamic des autres véhicules, cette fois-ci c’est le mode off-road qu’on active. Les suspensions pilotées s’activent et permettent de rehausser le 4×4 de quelques précieux centimètres. Je dois l’avouer, c’est une véritable première pour moi que d’emprunter de tels chemins. Les 2145 kg sont vite oubliés tellement la technologie est efficace. Je ne connais pas les dénivelés du chemin sous bois que l’on a emprunté, mais plonger dans un fossé et remonter une pente similaire à un mur à de quoi impressionner. Le système s’adapte parfaitement au terrain et avec des montées plutôt glissantes en raison de la pluie, il ne se dérobe en aucun cas.

Il en est de même lors des descentes. Vous ne vous serez jamais aussi bien senti en sécurité et en confiance avec l’aide qui permet de maintenir une vitesse basse sans que le conducteur n’ait à actionner la pédale de frein. Déjà découverte à Megève, je prends encore plus conscience de l’efficacité du système quattro mais aussi de cette aide indispensable dans de telles conditions.

Un Audi Q2 pas comme les autres

Pour clôturer cette journée, Audi nous a réservé comme surprise un baptême dans un Q2 quelque peu modifié. Il semblerait presque modifiable et je dois avouer qu’il m’attire davantage qu’une version standard. Sur la base d’un Audi Q2 lambda équipé du moteur 2.0 TDi 190, on retrouve le système quattro ainsi que la boîte S Tronic. En revanche, le châssis a été rehaussé de 4 centimètres. Ses voies ont été élargies, il a été chaussé de pneus terre et dispose d’une rampe de projecteurs sur sa galerie.

Avec cet atelier, Audi veut prouver que le plus petit de ses SUV n’a rien à envier à ses grands frères et qu’il n’a rien à craindre de la ville. Je m’explique. Le parcours est court mais très représentatif d’un trajet de tous les jours. On commence par descendre un fossé qui peut s’apparenter à un escalier d’une quarantaine de marche. Ensuite, on monte sur un trottoir de verdure qui n’a rien d’impressionnant vu de l’extérieur, mais vu de l’intérieur on se retrouve vite écrasé contre la vitre du passager. Puis vient le moment tant redouté, celui où coincé dans un bouchon interminable, la seule solution est de faire demi-tour. Pour cela, rien de plus simple, il suffit simplement de franchir le terre-plein central. Qui ne l’a jamais fait ?

Évidemment, hors de question de s’engager face à ce « mur » de terre et d’herbes dans notre cas. Le pilote-instructeur s’engage alors de biais pour effectuer le croisement de pont. Cela paraît simple puisqu’il suffit d’atteindre le point d’équilibre qui ne tient qu’à quelques centimètres, le temps de passer d’un côté à l’autre de cette montagne de terre. Et le tour est joué!

Bilan

Home of quattro Audi - 4roueset1volant - © Arnaud DEMASIER
Home of quattro Audi – 4roueset1volant – © Arnaud DEMASIER

Infaillible, efficace, bluffante, déroutante sont les adjectifs que l’on peut attribuer à cette technologie quattro. Sur route comme sur chemin, on profite de tout son confort sans être à un seul moment inquiété.

Le programme myAudi permet de fidéliser ses clients en leur proposant d’exploiter n’importe quel véhicule de sa gamme dans n’importe quelle condition. La marque n’a plus rien à prouver de cette technologie et démontre que n’importe qui peut emmener son véhicule, même équipé de pneus non adaptés, en dehors des sentiers battus.

Un grand merci à Audi France et plus particulièrement Sabrina de m’avoir invité à vivre cette expérience et permis de prendre le volant d’une partie de ses modèles quattro !