Volvo V60 Cross Country - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Pour réussir une escapade à la plage, rien de mieux que d’y aller en Volvo V60 Cross Country et sa nouvelle motorisation B4.

Alors que la tendance est aux SUV, la marque suédoise fait de la résistance avec la version surélevée de son break V60. En 1996, Volvo était l’un des précurseurs avec le V70. Aujourd’hui, beaucoup de constructeurs jouent le jeu comme Audi avec l’A4 Allroad, Mercedes avec la Classe E All-Terrain ou encore Skoda avec l’Octavia Scout.

Il faut dire que le V60 Cross Country de seconde génération doit assurer le coup car son grand frère, V90, quitte lui le marché français. Mais ce break sait jouer dans la cour des grands avec 4,78 m de long et 1,85 m de large. Par rapport à la version classique, il est surélevé de 6 cm.

Pour se distinguer, il reçoit des appendices de baroudeur avec des sabots de protection à l’avant et à l’arrière, des bas de caisses et des arches de roues en plastique noir. Cela contraste parfaitement avec le coloris clair de notre V60. Son côté aventurier est également accentué grâce à ses belles jantes de 19 pouces.

Cela faisait plus d’un an que je n’avais pas essayé de Volvo mais je retrouve avec plaisir cet habitacle qui m’est si cher. Pourtant venu du froid, il me réserve toujours un accueil chaleureux. En même temps, la combinaison des matériaux, cuir Nappa perforcé/ventilé de couleur Ambre pour les sièges et incrustations en bois flotté, renforce cette impression et est du plus bel effet.

Comment voulez-vous ne pas passer un bon moment à bord ? On dispose de l’excellent système hifi Bowers & Wilkins, d’un système multimédia peu ergonomique mais amplement suffisant et d’un espace à bord digne d’un véritable salon. Confortablement installés, les occupants ne peuvent pas souffrir du trajet et peuvent profiter d’un coffre généreux de 529 litres (et jusqu’à 1441 litres banquette rabattue).

Volvo V60 Cross Country - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Comme beaucoup d’autres véhicules du catalogue, le Volvo V60 Cross Country a profité de la mise à jour des moteurs thermiques de la marque. Il adopte ainsi la micro-hybridation avec l’appellation “B4”. Ici, le diesel 2 litres bi-turbo est associé à un système de 48V alliant un alterno-démarreur et une toute petite batterie. Attention, vous ne roulerez jamais en toute électrique mais vous bénéficierez d’une réduction de la consommation et de meilleure accélération.

Puissance

197

ch

Couple

420

Nm

0 à 100 km/h

7,9

secondes

Sur le papier, cela donne une puissance de 197 ch et 420 Nm de couple. Grâce aux 4 roues motrices, le 0 à 100 km/h est donné pour 7,9 secondes. La micro-hybration offre également de beaux chiffres avec 6,6 secondes pour une reprise de 80 à 120 km/h. Plutôt utile pour effectuer un dépassement en tout sécurité quand la balance affiche 2020 kg.

Volvo V60 Cross Country - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Avant d’aller plus loin, je précise que cette version “Cross Country” n’est clairement pas taillée pour le tout terrain. Et si cela peut vous rassurer, il est en de même pour un SUV. Cependant, vous aurez l’avantage de vous démarquer avec ce Volvo V60 qui se veut agile et précis mais surtout bien plus agréable à l’œil.

Côté mécanique, le diesel B4 séduit par sa générosité mais également sa sobriété. Cela est encore plus flagrant sur autoroute où, à régime stabilisé, j’ai pu relever une consommation ne dépassant pas les 7 L/100 km. En revanche, on repassera sur la discrétion. C’est dommage car ça gâche un peu l’atmosphère détendu de l’habitacle. Il faudra donc user avec parcimonie de la pédale de droite. Idéal sur autoroute, ce break surélevé reste un bon compagnon sur le réseau secondaire. On en oublierait presque qu’il pèse plus de 2 tonnes.

Volvo V60 Cross Country - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

En dehors du bitume, il conserve ses qualités de baroudeur confortable et rassurant. Ce n’est pas sans compter sur les suspensions rehaussées et la transmission intégrale de série. On a donc une motricité exemplaire que l’on soit sur des chemins de sable comme ici en Vendée ou bien sur de la terre ou gravillons. Les mouvements de caisse sont contenus et la filtration remarquable. Ce qui est admirable, c’est que le Volvo V60 Cross Country reste relativement simple techniquement parlant.

La version Cross Country reste une excellente alternative chez Volvo pour les personnes lassées de tous ces SUV premium. Ce V60 CC allie confort, polyvalence et raffinement pour les aventuriers du dimanche. Côté tarif, comptez 73 330€ pour cette belle configuration !

Merci à Volvo France et plus particulièrement à Céline pour le prêt de ce break Volvo !