Fiat Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Essai express Fiat Panda City Cross Hybrid

Fiat Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Après la Fiat 500, c’est au tour du Panda City Cross de passer par la case hybridation avec une série limitée Launch Edition.

Fiat 500 & Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Les essais internationaux Fiat permettent de tester la nouvelle motorisation FireFly sur les deux modèles emblématiques de la marque. Après avoir essayé la Fiat 500 Hybrid, j’ai donc pris le volant du Panda City Cross dans les rues de Bologne.

Fiat Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Fiat Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Le City Cross est la déclinaison SUV du Panda. Son look de baroudeur en fait un SUV compact parfait pour affronter la jungle de la ville. Ce style est renforcé avec son boulier et ses plaques de protection couleur carrosserie. Il dispose d’optiques diurnes à LED, de jantes exclusives de 15 pouces et c’est tout. Ça peut paraître un peu light mais il permet de se distinguer du reste de la gamme. De plus, avec cette série Launch Edition, il arbore le même coloris et les même badges que la Fiat 500.

A bord, ce n’est pas non plus la grande révolution. Pour avoir passé des vacances aux Açores en Fiat Panda, je me le suis très vite réapproprié. Cette série limitée apporte tout de même de la vie à l’habitacle. Le bandeau du tableau de bord reprend le coloris de la carrosserie, à savoir le Vert Rugiada mat. Et la nouvelle sellerie est réalisée en fil de Seaqual qui est un matériau spécifique dérivé de plastique recyclé.

La position de conduite est idéale pour ce type de SUV compact. La visibilité est excellente à bord grâce aux nombreuses parties vitrées. On dispose également d’un autoradio Uconnect avec un support smartphone sur le haut du tableau de bord, pratique!

Fiat Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Oubliez l’ancien moteur essence 1,2 de 69 ch et laissez place au nouveau FireFly 1 litre 3 cylindres de 70 ch. Tout comme la Fiat 500 Hybrid, il est associé à la technologie micro-hybride avec un moteur électrique BSG alimenté par une batterie au lithium de 12 V. Cette association permet d’apporter une aide au conducteur à faible allure. Il recharge la batterie au freinage ou à la décélération afin de faciliter les redémarrages du moteur.

Le constat reste cependant le même que la 500. Le 3 cylindres manque un peu de vie. Les 92 Nm de couple semblent faibles pour mouvoir ce SUV mais heureusement, le système micro-hybride est présent pour aider. La conduite en ville reste appréciable grâce à une position idéale, une boîte de vitesses parfaitement étagée et une suspension qui absorbe aisément les irrégularités du bitume italien. Le rayon de braquage est tout autant impressionnant que la 500 et son gabarit permet de se faufiler dans les moindres ruelles.

Fiat 500 & Panda Hybrid - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

La conclusion de cet essai reste la même que pour sa petite sœur. Cette transition électrique semble nécessaire à la marque italienne pour perdurer le mythe italien mais je ne pense pas être le seul à attendre les versions 100% électrique de ces deux modèles.

Le Fiat Panda City Cross Hybrid reste cependant le SUV compact le plus approprié pour la ville. Sa motorisation suffit à un usage urbain mais manquera de vie pour de plus fortes sollicitations. Quant à son style avec cette série Launch Edition limitée à 400 exemplaires, je vous laisse juger. Sachez que son tarif débute à 15 490€, difficile de faire mieux.

Un grand merci à Fiat France et plus particulièrement Jean-François de m’avoir fait découvrir ce Panda équipé de la micro-hybridation!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *