Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier

Essai Audi Q3 Sportback 35 TDI

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

Du côté de Valence en Espagne, Audi m’a permis d’essayer ce nouveau Q3 Sportback avec le bloc 4 cylindres TDI de 150 ch appelé 35 TDI.

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

Après avoir pris en main la version essence 45 TFSI de 230 ch, Kwamé et moi sommes passés sur le diesel appelé 35 TDI. Mais avant de vous en dire plus sur ce bloc diesel, je vais juste faire une aparté sur la configuration qui ne passe pas inaperçu!

Le coloris, déjà, est le fameux “Bleu Turbo métallisé” (+900€) que j’avais découvert lors des essais de l’Audi A1. Cette couleur associée au pack S Line lui apporte encore plus de dynamisme et de sportivité que le coloris du 45 TFSI. Après, on n’aime ou on n’aime pas mais au moins, ça permet de se différencier des autres.

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

A bord, il y a peu d’évolutions puisque seule la sellerie change. Notre modèle est équipé de sièges sport à l’avant recouverts d’un cuir noir. Le maintien est meilleur et il faut reconnaître qu’ils sont plus agréables à regarder.

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

Sous le capot, l’appellation 35 TDI signifie que nous avons un bloc diesel 2,0L turbo développant 150 ch et 340 Nm. Il est associé à la boîte S tronic à 7 rapports et permet d’effectuer le 0 à 100 km/h en 9,2 secondes. Avec 45 kg de moins sur la balance, cette motorisation peut-elle rivaliser avec le 45 TFSI?

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

Etonnament, ce Q3 Sportback 35 TDI est plus agréable que le 45 TFSI. Je ne pensais jamais avoir à dire ça mais j’ai trouvé bruyant le bloc essence. Forcément, il ne faut pas autant monté dans les tours avec ce diesel puisqu’il est aussi coupleux que l’essence, à 10 Nm près.

Une fois de plus, ce n’est pas le moteur qui manque de panache mais bel et bien la boîte de vitesses. Son manque de réactivité se compense par la présence de palettes derrière le volant. Cette fois-ci, je prendrai presque plaisir si ce n’est plus qu’au volant de la version essence.

Cette version 150 ch s’affranchit de la transmission intégrale quattro. De ce fait, j’ai trouvé que la motricité manquait à l’appel en sortie de virages. Pourtant, le comportement de ce Q3 Sportback reste irréprochable. La fermeté des suspensions et le travail sur le châssis sont confirmés. Il paraît bien plus agile que n’importe quel autre SUV.

Audi Q3 Sportback 35 TDI - 4roueset1volant - © Arnaud Demasier
Audi Q3 Sportback 35 TDI – 4roueset1volant – © Arnaud Demasier

A la fin, la facture s’annonce salée! Notre configuration coûte pas loin de 61 000€. Quitte à pénaliser l’apparence, je préfère encore opter pour le système quattro et le bloc TDI 190 que le pack S Line et ses jantes qui valent 1900€.

En bref, ce nouveau Q3 Sportback est une véritable réussite. Peu importe la motorisation choisie, vous saurez vous démarquer des habituels SUV. De plus, le travail des ingénieurs sur ce SUV coupé ne pénalise pas son habitabilité. Je ne vous le cache pas, j’adore ce Q3 Sportback!

Merci à Audi et plus particulièrement Sabrina pour la découverte de ce Q3 Sportback ainsi que le complexe Vivood!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *